Comment SENZO CONSEIL a modernisé la Gestion de Patrimoine


Interview d'Alexandre MONTEIL, Directeur Associé chez SENZO Conseil | Paris, France


Tout d’abord, parlons de vous. Comment allez-vous et comment vont vos affaires en ces temps de crise sanitaire ?

Alexandre MONTEIL : Comme tout un chacun, nous avons hâte de retrouver une vie "normale". [NDLR : Interview réalisée avant le début du déconfinement].


Nous avons vécu une année très particulière car il a fallu s'adapter et il a fallu le faire en un temps record. Nous sommes satisfaits des changements que nous avons initié tant dans notre structuration que dans notre façon de travailler.


Cette année a été l'occasion pour nous d'être encore plus proche de nos collaborateurs et de nos clients car plus que jamais ils en ressentaient le besoin.

Cela a également été l'occasion de montrer la solidité du groupe dans de telles périodes.


Parlez-nous de vous, de votre parcours et de votre carrière. Comment êtes-vous arrivé dans l'entrepreneuriat ? Quel a été le déclic ? Depuis combien de temps ?


Alexandre MONTEIL :

Je ne fais pas exception à ceux qui imaginaient faire un métier à 15 ans, et qui ont fait tout autre chose.

Passionné d'histoire et de géopolitique je voulais faire science-po et me consacrer à l’intérêt général de notre pays.


En parallèle de cela j'ai grandi dans une famille "bancaire", tout le monde travaillait dans les différents métiers de la banque. J'ai commencé à faire en parallèle de mes études quelques emplois saisonniers dans ces établissements et j'y ai pris goût.


Je fais le choix de réaliser l'ensemble de mes 6 années d'études "post bac" en alternance (quoi de mieux que le terrain finalement ?) dans différents groupes bancaires. L'attrait pour les sujets financiers et le goût pour la relation client m'ont poussé en ce sens.


À la sortie de mon Master on m'a proposé d'ouvrir une agence bancaire. Un vrai défi quand on sait que les banques en ferment de plus en plus.

Nous avons monté une équipe où j'ai pris la responsabilité de la clientèle des professionnels et nous avons terminé l'année sur la première marche du podium France vis à vis de nos objectifs.


Puis petit à petit ce monde a changé. Nous n'étions plus "conseiller" nous étions commerciaux avec un catalogue de produit défini à l'avance ...

À défaut de ne pas œuvrer pour l'intérêt général j'avais à cœur d'au moins œuvrer encore pour l'intérêt client. Après quelques querelles managériales autour de ces sujets j'ai décidé purement et simplement de démissionner et de créer ma première entreprise "Wealthy".


L'idée était simple : réunir un expert de chaque métier de la gestion de patrimoine (immobilier, assurance, placement, financement etc..) et les faire travailler au service du client.

Pas de catalogue, et une indépendance totale.


En 2018, mes associés (qui possédaient le groupe SENZO CONSEIL) me disent : "il faut qu'on intègre Wealthy dans SENZO et qu'on crée la Gestion Privée du groupe".


L'aventure était lancée... J'ai travaillé 1 an à rencontrer des partenaires potentiels, à imaginer une vision moderne de ce métier, un conseil encore plus "sur mesure".


Arnaud et Johan se plaisent à dire "cousu main". En 2019 on lance SENZO PRIVATE finance : Gestion Privée du groupe SENZO CONSEIL.


Pensez-vous qu’il existe une sorte de formule secrète pour devenir un.e entrepreneur.e prospère ? Quels conseils donneriez-vous aujourd'hui à quelqu'un qui souhaite réussir en tant qu'entrepreneur ou investisseur ?


Alexandre MONTEIL : Mon grand père m'a dit un jour : "À celles et ceux qui désirent quelque chose au plus profond d'eux même, il ne leur reste qu'à se donner les moyens de l'avoir"


Soyons francs, à la base c'est une question de caractère, d'état d'esprit.

Je n'ai aucun entrepreneur dans ma famille. Mon désir n'a été conditionné que par mon envie de donner le meilleur chaque jour tant vis-à-vis de mes collaborateurs que de mes clients.

Vous ne maîtrisez cela que lorsque vous êtes aux manettes.

Il faut aussi être conscient de ce que cela implique.


Comment savoir si on est fait pour cela ? Je le résumerai en une phrase "accepter chaque jour de sortir de sa zone de confort".

Un entrepreneur c'est une motivation

Ne rien lâcher, jamais ! Le travail finit toujours par payer.


Une image circule sur les réseaux sociaux sur le principe de l'Iceberg, on y voit la réussite au dessus de la ligne d'eau et tout ce qu'il faut pour y arriver en dessous, ce que personne ne voit.



Parlez-nous de votre activité. Présentez votre entreprise, votre projet. Que faites-vous ? Qui sont vos clients ? Qu’est-ce que vous leur proposez ? Depuis combien de temps vous existez ?


Alexandre MONTEIL :

SENZO CONSEIL est un cabinet de Gestion de Patrimoine créé par Arnaud BOUSQUET en 2008 autour de l'immobilier.

Rejoint par Johan BRIVAL en 2010 le cabinet a intégré les métiers du financement, de l'assurance et de la Gestion Locative. En 2018 nous avons intégré ensemble les métiers de l'épargne et du conseil fiscal. Enfin en 2019 nous avons créé le service de Gestion Privée / Gestion de Fortune.


Chez SENZO, le conseil provient avant tout de la Connaissance. Connaître les différents acteurs du marché, nos partenaires et les tendances de consommation.

Nous faisons d'ailleurs appel à une dizaine d'économistes de façon hebdomadaire pour maîtriser la conjoncture macro-économique.


Nos clients vont de l'étudiant qui utilise notre service de gestion locative, pour trouver un appartement, au chef d'entreprise qui vend sa société plusieurs millions d'euros.


Nous mettons un expert en face de chaque besoin client.

Quelle est votre plus-value par rapport à la concurrence ? Pourquoi vous et pas les autres ? Qu'est-ce qui vous démarque de tout ce qui est déjà proposé sur le marché ?


Alexandre MONTEIL :


D'abord, nous maîtrisons l'ensemble des métiers de la chaine de valeur de la gestion de patrimoine : Immobilier, Financement, Placement, Assurance et Gestion Locative.

Comment peut on préconiser de l'immobilier à un client si on ne connait pas le financier et inversement ? Comment peut on parler rentabilité sans connaître les attraits d'un financement réussi ? Comment peut on proposer un investissement sans connaître parfaitement la conjoncture macro-économique ?


Ensuite, l'indépendance. Nous sommes un des rares groupe de cette taille dont l'actionnariat n'est composé que des dirigeants de l'entreprise.

Enfin, la personnalisation et la modularité. L'ensemble de nos solutions sont modulables et adaptées à chaque client.


Pour finir, quelle est votre définition du succès en 3 mots ?


Alexandre MONTEIL :

- Humilité

- Travail

- Humain


Liens utiles :


Vous pouvez retrouver l'ensemble des métiers du groupe sur les sites internets :

senzo-conseil.fr

senzo-immobilier.fr


De nombreux avis sont disponibles sur internet.

Et nous diffuserons la présentation du groupe sur BFM Business le 12 et 13 Juin.

236 vues0 commentaire